Équipements pour commerce
Équipements pour l'entreprise
Équipements pour véhicules
Sécurité des locaux
Services aux employés
A propos de nous

Femmes et technologies : le plafond de verre n’est pas toujours là où on l’attend !

Le 8 mars prochain, nous célébrerons la journée internationale pour les droits des femmes. A cette occasion, la rédaction d’Expert Market a voulu se pencher sur la situation des femmes dans l’industrie des sciences et des technologies.

Les résultats sont édifiants et les chiffres sans appels. Plus encore que dans d’autres secteurs, les femmes sont sous représentées dans les domaines «STIM». C’est ainsi que l’on nomme les secteurs des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques.

femme leaderOn parle souvent du plafond de verre pour expliquer le nombre restreint de femmes au sein des conseils d’administration. En effet, les femmes ne constituent que 27.93% des représentants des conseils d’administration des entreprises du CAC 40.

Les entreprises des domaines « STIM » ne dérogent pas à la règles avec 26.94% de représentants féminins. Mais le « plafond de verre » n’empêche pas seulement les femmes d’accéder aux plus hauts postes des entreprises spécialisées dans les sciences et les technologies, il les empêche également de tout simplement travailler dans ces industries.

Notons en effet, si les femmes représentent 43.7% de la population active en France, elles ne représentent que 36% des employés des domaines « STIM ».

Cette sous-représentation prend racine dès l’enseignement secondaire et se confirme dans le supérieur. Bien que les bachelières qui font le choix d’un bac scientifique affichent un meilleur taux de réussite que les bacheliers (supérieur à 90%), elles sont sous représentées dans les baccalauréats à dominance mathématique et scientifique (45% pour la spécialité physique-chimie, 37% pour la spécialité mathématiques et 12% pour la spécialité sciences de l’ingénieur).

Cette autocensure est confirmée par les résultats d’une étude conduite en 2010, qui relate que seules 13% des jeunes filles de 14 à 16 ans déclare que les sciences sont leur matière favorite (contre 23% de jeunes garçons).

De plus, elles sont en majorité d’accord avec l’affirmation « Je ne pense pas être suffisamment intelligente pour comprendre les sciences et la technologie ».

Ces chiffres se confirment à l’entrée dans le supérieur. En effet, si 55% des étudiants sont des femmes, seulement 35% d’entre elles étudient dans les domaines « STIM ». Elles ne représentent notamment que 16% des étudiants en informatique et 28% des étudiants ingénieurs.


Cette infographie illustre les pourcentages de femmes dans les industries des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM) :

Les femmes dans les industries STIM [Infographie]

Le fameux « plafond de verre » est donc bien présent dans les domaines des sciences et des technologies. Plus encore que l’impossibilité de gravir les échelons dans une entreprise, c’est l’autocensure des jeunes filles qui est la cause directe du faible pourcentage de femmes accédant aux postes dirigeants dans ces domaines.

Alors même que les résultats prouvent qu’elles surpassent les garçons dans les filières scientifiques, les jeunes filles sont peu nombreuses à choisir une orientation professionnelle tournée vers les sciences et les technologies, soit qu’elles n’osent pas, soit qu’elles n’y soient pas encouragées.

Ces résultats suggèrent que nous devons nous efforcer au quotidien d’encourager les jeunes filles à poursuivre des carrières scientifiques et technologiques afin de voir les domaines « STIM » profiter d’une mixité accrue et multiplier le champs des opportunités.

Pour plus de détails et de statistiques, vous pouvez consulter le rapport entier ici (en anglais).

N'hésitez pas à utiliser l'infographie sur votre site si vous voulez, il suffit de faire un copier coller du code ci dessous :

Sources :

INSEE (Recensement de la population 2008 [emploi au lieu de travail])

ILOSTAT database 2012

Statistiques de la commission européenne Eurostat

OECD Education Database

Résultats définitifs de la session 2012 du baccalauréat, Ministère de l’Éducation nationale

Composition du conseil d'administration des entreprises du CAC 40 (sources : sites internet corporate des entreprises)